Navigation Menu+

Les différentes épreuves du permis bateau

Un permis bateau  est exigé si quelqu’un veut naviguer sur les mers ou sur les fleuves. Analogiquement  au permis de conduire  de véhicule, le type de permis bateau exigé dépend de la puissance du moteur et de la distance parcourue par rapport aux côtes.

permis-bateau.jpg

Les bateaux dont la puissance est inférieure à 6,11 chevaux (4,5kW) ne requièrent pas de permis bateau, ainsi que les embarcations à voile avec une motorisation auxiliaire, sans distinction de taille.

Quelle est la meilleure période pour passer son permis bateau?

Les permis bateau sont catégorisés en trois dont le permis côtier, le permis hauturier et le permis fluvial. La préparation des épreuves se réalise normalement dans un bateau-école, si le candidat doit être présenté par une école. Pour le candidat libre, il doit s’adresser au directeur des affaires maritimes de son département. Normalement, l’acquisition du permis bateau passe par 3 phases dont (i) la formation théorique durant 5 heures dans une bateau-école, (ii) un examen de code validé par le service instructeur compétent, et (iii) la formation pratique  en deux phases dont celle portant sur la sécurité du plaisancier et puis effectivement à barre d’un bateau pour une durée minimum de 2 heures.

securite-du-plaisancier.jpg

Ces phases peuvent être passées dans les meilleures conditions  durant la période hivernale, parce que  les candidats sont moins nombreux,  par conséquent les instructeurs sont plus attentifs aux questions des candidats. En haute saison, il se peut que le nombre de candidats arrive jusqu’à 30 ou 40 personnes.   

Les différents types de permis côtiers

Le permis côtier fait partie du permis mer, son extension est le permis hauturier. Le permis côtier est destiné aux navigateurs qui veulent conduire des bateaux à toutes les heures, nuit et jour, et dont la puissance de la motorisation est supérieure à 37kW ou 50 ch., mais le maximum de navigation autorisée est de 6 milles par rapport à un abri. Le permis hauturier, également un permis côtier, mais c’est plutôt un permis bateau des marins dont la puissance   de la motorisation, la longueur du bateau et la distance par rapport à l’abri  ne sont pas limitées. Parallèlement, le permis fluvial peut être obtenu, comme étant une extension, avec le permis côtier.

Tout ceci vous donnera forcément envie de visiter la France par ses eaux ! Alors, n’hésitez pas et montez en bâteau avec votre famille. Sur la route, vous pourrez faire des escales dans de nombreux endroits, tels que le Pays Basque, les grandes villes côtières ou encore le Médoc. Si l’envie vous prenait de vous arrêter dans cette dernière région, vous pourriez en profiter pour séjourner au Domaine Segondignac et découvrir toute la richesse des vignes environnantes.